Enfin quelques rayons de soleil et déjà les clientes pensent aux vacances et nous demandent des conseils pour entretenir leurs cheveux durant l’été. Alors si le sujet vous intéresse…

Tout d’abord, il est faux de penser que le soleil est un facteur de risque seulement durant l’été. En effet, l’indice UV est généralement le même au printemps ou au début de l’automne.

Ensuite, il est vrai qu’en été on a plus souvent des comportements à risque, ce qui rend ces mois plus dangereux. Les rayons du soleil ont aussi un impact plus visible, mais surtout irréversible sur la fibre capillaire. Cet impact se voit sur la qualité de la fibre et sur la couleur du cheveu.

À cette action déjà très nocive des rayons du soleil, s’ajoutent des facteurs de détérioration aggravants :

  • L’EAU accélère le phénomène d’oxydation en gonflant les écailles de la cuticule et favorise l’action des agents oxydants.
  • LE VENT constitue une agression mécanique.
  • LE CHLORE et LE SEL sont des agressions chimiques.
  • L’HUMIDITÉ joue un rôle de catalyseur de la détérioration du cheveu.

Le premier geste, protéger vos cheveux, leurs offrir une protection maximale et paliers aux agressions du soleil, pour se faire, le nouveau soin miroitant protecteur « HUILE CÉLESTE » de Kérastase que j’ai testé pour la marque depuis l’été dernier, est disponible au public depuis quelques semaines. Si vous avez les cheveux colorés, vous ne pouvez pas vous en passer.

Après la plage ou la piscine, « Bain Après-Soleil » pour ôter les résidus de chlore ou de sel. Ensuite, pour réhydrater, réparer et redonner à vos cheveux douceur, souplesse et brillance, « Lait Richesse ». Ces deux produits de la gamme « Soleil » de Kérastase sont des incontournables.

Les clientes qui ont essayés ces produits auparavant les redemandent au moment de partir en vacances. Pour moi qui essaie pratiquement tout ce qui me tombe sous la main, je ne partirais pas au soleil sans ces produits dans ma valise. Et vous, avez-vous des produits chouchous pour l’été? Partagez-les avec nous.

Pour en savoir plus, sur le site de Kérastase :