Entre le blond sale (Dirty Blond en anglais) et les effets de lumières, acajous, cuivrés sur des bases chocolat ou irisés sur des châtains profonds, les blondes aussi bien que les brunes sont mises en valeur cet automne.

Pour les blondes

Deux techniques selon que vous êtes blonde plutôt foncée ou blonde vraiment claire.

Les « lowlights » pour atténuer un blond trop « été »

hcf hiver 201415 ok.

De fines mèches blond foncé cendré donneront cet aspect mat tendance grunge qui, sur un cheveux légèrement froissé, vous donnera le look des mannequins qui ont défilé sur les runway cet automne.

Pour parfaire le tout, soulignez votre regard avec un highliner gris. Si, comme notre modèle, vos cheveux sont raides et fins, texturisez les avec une pâte matifiante.

Le glaçage pour illuminer un blond foncé souvent terne

Karlie-Kloss Glacage

La technique de glaçage consiste à éclaircir de quelques tons la surface de grosses mèches et  de recouvrir ensuite avec un nuanceur beige cendré.

Idéale pour celles qui veulent « juste un petit quelque chose » tout en restant libre de pouvoir à nouveau changer au printemps.

Même si cette technique tend vers des pointes plus claires, il ne faut pas la confondre avec le « Ombré » dont nous sommes tous maintenant fatigués.

Comme quoi, la mode et les goûts changent.

Pour les brun(e)s

Les matières brutes et mattes qu’utilisent les couturiers cette saison arborent la lumière, et, autant j’aime les effets mats sur les blondes, autant j’ai du mal à envisager une brune sans un minimum de brillance.

Les « lowlights » : Un effet « drama » sur un châtain moyen

Lowlights

Même si en apparence la technique est la même que sur les blondes, ici les mèches seront beaucoup plus grosses, beaucoup moins nombreuses, comme des copeaux, et la couleur choisie sans aucun reflets. Pour un effet sur un châtain foncé ou un brun, un léger glaçage préalable donnera toute la dimension voulue.

Le glaçage : Une touche de classe pour les brun(e)s

HCF_01_031

Ici encore la façon de procéder est très différente :

  • Un léger glaçage sur des bandes d’environ un pouce d’épaisseur.
  • On ne traite donc pas toute la chevelure, ce qui pourra être suivi d’un nuanceur qui ira capter la lumière.

Ce procédé s’applique parfaitement à un homme qui recherche un plus dans ses cheveux sans bien sûr avoir l’air d’être coloré.

La coloration est un sujet sans fin alors si vous avez des questions et/ou des commentaires, il me fera plaisir de vous répondre.