Il y a-t’il quelque chose de plus frustrant que de sortir du salon de coiffure avec:

Ce qu’on ne voulait pas!

Il n’a rien compris de ce que je voulais !
Elle ne m’a pas écoutée !
J’avais pourtant bien dit que je ne voulais pas de frange !

Sont des remarques que j’ai très souvent entendues de la part de femmes frustrées de leur dernière expérience « coiffeur ».

« Écouter, Comprendre, Conseiller » devrait pourtant être aussi important dans la formation du coiffeur que « Couper, Colorer, Coiffer ». Malheureusement, ce n’est pas le cas et à chaque fois que vous vous asseyez dans le fauteuil d’un coiffeur, vous avez l’impression de jouer à la roulette russe avec toujours l’espoir d’avoir enfin trouvé le bon.

Pour faire un parallèle, vous avez déjà sûrement essayé un vêtement dans une boutique. Vous ne l’aimez pas, il ne vous fait pas bien du tout, mais la vendeuse vous jure que c’est la mode et que cela vous va à ravir.

Le vêtement, vous le laissez dans la cabine. Quant-il s’agit de vos cheveux, c’est trop tard !!!

Ce qui ne fonctionne pas : Les coiffeurs dans leur grande majorité n’ont pas les outils qu’il faut pour communiquer avec vous, comprendre qui vous êtes et ce que vous recherchez. Au delà, ils ne savent même pas que cela existe, on ne leur a jamais dit. Ils projettent leur vision sur vous et tant pis. Vous méritez quand même mieux que cela.

Personne dans un salon de coiffure ne devrait se faire, colorer ou couper les cheveux sans être certain d’avoir été « Écouté, Compris, Conseillé ».

Qu’on se le dise !